Dès que j’avais du temps libre, je me documentais sur le Fitness. Je vérifiais tout ce que j’entendais, tout ce que je lisais. J’aurais pu me faire suivre par un professionnel mais je voulais vraiment comprendre par moi-même pour savoir exactement ce que je devais faire et pourquoi.

Avec le temps et toutes les « méthodes » que j’ai essayé, j’ai appris à filtrer le bon du mauvais.

Un parcours du combattant.

Il m’a fallu plus de 5 ans pour ne serait-ce que commencer à comprendre le sujet. Déjà parce que je devais mûrir et apprendre à faire la part des choses. Ensuite, je préférais étudier les affaires pour pouvoir devenir entrepreneur plus tard, au lieu de la nutrition ou la diététique. Mais je ne voulais pas laisser tomber le Fitness pour autant. Ça ne m’intéressait même plus pour la danse mais surtout pour savoir comment prendre soin de moi. Comme une grande. Et j’y suis arrivée, mais non sans peine…

Il y a une très très grande différence entre savoir quoi faire et se discipliner pour l’appliquer.

Je savais quoi faire mais je ne l’appliquais pas. J’ai traîné pendant ma première année à Paris. Et à l’âge de 22 ans, j’ai finalement mis les bouchées doubles. Ce n’était même plus une question de danse mais aussi d’amour propre. Je devais tenir la promesse que je m’étais faite.

Et en 3 mois j’ai pu faire fondre mes graisses et sculpter mon corps en utilisant le peu que je savais pour y arriver.

Ma silhouette était plus marquée. Même mes ongles, mes mains, mes jambes, mes yeux avaient changé. J’avais réussi à éliminer les douleurs au niveau de mes articulations et de mon dos. J’ai eu le sentiment de refaire connaissance avec mon corps : je me suis rendue compte que je n’étais pas une femme trapue et ronde comme je l’ai toujours cru. Le plus important était que j’avais éliminé la fatigue, le stress et que j’avais décuplé ma confiance en moi car pour la première fois j’avais réussi l’un de mes projets.

Mais à ce stade, j’avais encore beaucoup à apprendre sur le sujet.

Je ne comprenais pas encore l’importance du raisonnement scientifique et je faisais encore moins le lien entre le monde des affaire, de la perte de poids, de la santé, les conflits d’intérêts qui règnent dans ces domaines, et ma difficulté à trouver une source d’information fiable et complète.

Vous aimez le contenu ? Inscrivez-vous à la newsletter !