C’est facile d’avoir de la motivation les premiers temps. C’est nouveau, le challenge est excitant et crée l’euphorie. Sauf que la motivation finit toujours par s’effriter. Alors que faire pour continuer à progresser ?

Ayez confiance en vous. Mieux, soyez têtu(e).

On peu très facilement douter de soi lorsqu’on entreprend quelque chose. Y compris lorsqu’on veut prendre sa forme en main. Comme si ça relevait de l’exploit.

La chance que l’on a avec le Fitness, c’est qu’on sait vraiment ce qui marche. Il s’agit de science, de physique, de biologie. Tout a été prouvé.

Alors ne doutez pas de vos capacités. Prenez votre décision et poursuivez jusqu’à atteindre votre objectif.

Triez votre entourage pour éloigner ceux qui drainent votre motivation.

Lorsque vous entreprenez quelque chose, vous devenez la personne à abattre. Vous devenez l’incarnation humaine de ce que beaucoup cherchent à se cacher : Quand on met les moyens, qu’importe la difficulté, qu’on arrête de se donner des excuses, et de se mentir… On atteint ses buts.

Dans la mesure du possible, éloignez les fréquentations toxiques et trouvez des personnes qui veulent progresser comme vous.

Vous aurez suffisamment de résistance et de difficultés à gérer en vous-même pour ne pas en plus devoir supporter un entourage qui vous tire vers le bas. Pire, vous risquez de ne pas atteindre votre but alors que vous aurez tout fait pour le mériter.

Efforcez-vous de continuer dans les moments difficiles.

Il arrive que la motivation soit absente. Parfois il s’agit juste d’avoir du mal à sortir du lit parce qu’on a envie de faire une grasse matinée. Mais ça peut aussi être très sérieux comme avoir un passage à vide, perdre son objectif de vue, et se vider de toute forme d’ambition.

Le fait est que la sécurité totale n’existe pas. Un imprévu peut bouleverser notre vie n’importe quand.

Dans ces moments, votre mental ne sera pas intact, mais vous devrez tenir. Car ce qui est sûr c’est que la situation finit toujours par s’améliorer. Et lorsque ça arrivera, vous aurez de profonds regrets d’avoir perdu du temps dans votre progression.

Dans les moments difficiles, rappelez-vous de pourquoi vous avez décidé de vous lancer. Accrochez-vous et ne vous laissez pas perturber.

Développez votre discipline.

Même lorsque rien ne nous empêche de progresser, on ne fait pas forcément le nécessaire pour avancer. 

Au contraire, par manque de discipline, on va souvent se diriger vers des choses qui nous font nous sentir encore mieux comme des divertissements, un repas pas forcément sain, etc…

J’ai mis beaucoup de temps à comprendre ce point. Il a fallu qu’en essayant de reprendre la philosophie (que j’avais lamentablement ratée au lycée) sur mon temps libre, je tombe sur un essai de Joan Didion, On Self Respect publié dans Vogue en 1961.
Ce texte est très riche. Il explique le lien entre le caractère, le respect de soi, la discipline et le courage. Voici l’une des choses que vous pouvez en tirer.

Être motivé(e) c’est important. Mais ce n’est qu’un état. Ce qu’il faut réellement cultiver, c’est la discipline.

De petites décisions anodines peuvent tout changer pour vous. En vous disciplinant à faire les bons choix aussi souvent que possible, vous provoquerez un effet boule de neige. Il sera de plus en plus facile de maintenir de bonnes habitudes.

Et vous vous verrez différemment : comme une personne de caractère, disciplinée, qui tient les promesses qu’elle se fait. Ce qui renforcera le respect que vous avez pour vous-même et vous donnera le courage d’aller encore plus loin.

Si au contraire vous vous laissez souvent aller, vous finirez par vous décourager.

Parce qu’au fond vous saurez que vous perdez du temps et creusez l’écart entre votre objectif et vous.

Ayez une raison claire et précise de pourquoi vous vous êtes lancé(e).

Lorsque vous avez des motivations sincères, peu de choses peuvent vous empêcher de réussir. La difficulté ne fait qu’ajouter à votre envie de vous donner encore plus.

N’hésitez pas à vous isoler pour prendre le temps de vous projeter en avant. Visualisez en détail ce que réussir vous apportera.

Assurez-vous de toujours satisfaire vos besoins primaires.

C’est souvent valorisé de négliger ses besoins pour se consacrer à la quête de ses rêves. À l’image du héros tellement passionné qu’il/elle en oublie de dormir ou même de se nourrir parce que la réussite est sa seule raison de vivre.

Sauf que ce n’est qu’un mythe. Si vous ne comblez pas vos besoin, votre corps ne fonctionnera pas à son optimum et vous vous sentirez incapable d’avancer.

Vous risquez de l’interpréter comme de la faiblesse ou un manque de motivation, de vous en vouloir et de vous décourager. Alors que vous manquez juste d’énergie parce que vous vous négligez.

Même s’il est vrai qu’il faudra se faire violence, on n’est pas non plus dans un film ou un jeu vidéo. Peu importe votre force de caractère, votre personnalité, votre ambition, ou votre mental de champion. Vos besoins primaires doivent être satisfaits pour que vous puissiez maintenir le rythme et progresser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.