Une fois que vous êtes prêt(e) à vous investir, vous devez planifier votre progression pour deux raisons :

  1. Sans planification vous ferez des erreurs et perdrez un temps précieux.
  2. Avec, vous aurez un plan en lequel vous aurez confiance; ce qui aide à rester motivé(e).

Vous devrez faire beaucoup de sacrifices pour avancer.

Divisez votre objectif en petites tâches simples à effectuer.

Ne vous mettez pas face à l’impossible dans un premier temps. Autrement vous échouerez.
Avec un peu de chance, ce que vous avez choisi de faire a peut-être déjà été structuré pour vous si par exemple vous êtes formé(e) dans une école pour atteindre votre objectif (comme pour devenir médecin). Mais même si c’est le cas, vous ne devriez pas vous limiter à ce qu’on vous enseigne et aller plus loin en faisant vos propres recherches et réflexions personnelles.

Sinon si vous apprenez purement en autodidacte, soyez pragmatique et posez-vous des questions simples :

  • « Que puis-je faire chaque jour et être sûr(e) que sur le long terme, cela me rapprochera de mon objectif? »,
  • « Quels sont les pré-requis ou les bases? »,
  • « Quelles sont les choses que tout le monde devrait savoir (faire) dans le domaine? ».

Il y a beaucoup de possibilités. Donc vous serez obligé(e) de définir des priorités. Assurez-vous que les étapes que vous aurez choisies sont réellement importantes et vous permettront de vraiment progresser.

Par exemple, si vous avez choisi de devenir bilingue Français/Anglais dans votre temps libre, il est certes utile de travailler votre écoute en regardant des films en anglais… Mais il est encore plus important d’étudier en profondeur la grammaire de la langue. Même si c’est clairement plus difficile.

Au final vous devez avoir identifié un parcours pour avancer :

  • Votre but
    • Activité 1 : …
      • Sous activité 1
        • Base 1
        • Base 2
      • Sous activité 2, etc…

Comme vous pouvez l’imaginer, être entièrement autodidacte n’est pas toujours la bonne option. Parfois il vaut mieux reconnaître qu’on a besoin de se faire guider par un mentor ou dans une école.